Le lancement de la Rocket 3.3 d’Astra est prévu samedi (28)

Le lanceur 006 de la startup américaine californienne Astra, également connu sous le nom de Rocket 3.3, doit décoller du Pacific Spaceport Complex sur l’île de Kodiak, en Alaska, pendant une période de deux semaines allant d’aujourd’hui au 11 septembre.

A voir aussi : Journées du Patrimoine 2015

Cependant, selon la dernière annonce faite via Twitter, le lancement devrait avoir lieu ce samedi (28), à partir de 17h45, heure locale (18h45, heure de Brasília).

🚀 Mise à jour de la fusée : diffusion en direct débutera à 13 h 45 HP pour une tentative de lancement au plus tôt 14 h 45 PT.

A lire en complément : « Nine Unknowns' apporte le portrait de la dépression postmoderne

— Astra (@Astra) 28 août 2021

Quiconque veut regarder, il suffit de suivre les flux en direct sur le site officiel d’Astra ou sur YouTube Spaceflight de la NASA.

Astra Rocket 3.3 aura un deuxième lancement en 2021

À

13 mètres de haut, le lanceur 006 portera une charge utile de test de simulateur de masse pour le programme d’essais spatiaux du ministère de la Défense, qui ne sera pas déployé pendant la mission. Cette version est la première des deux que l’US Space Force a réservé avec Astra. Selon le site Space.com, le second devrait avoir lieu plus tard cette année.

Lanceur 006, connu sous le nom de Rocket 3.3, dans la cour d’Astra. Image : Astra — Vidéo de sensibilisation

En savoir plus :

« Nous sommes enthousiastes à l’idée de nous associer à Astra dans le cadre de cette mission et nous croyons que cela démontre une capacité critique à lancer à bas prix, mobile et réactif », a déclaré le colonel Carlos Quinones, directeur du programme Space Test, dans un communiqué au début du mois, lors de l’annonce du contrat.

Astra accumule deux tentatives ratées de lancement dans l’espace

Astra, créée en 2016, a effectué deux tentatives de tests orbitaux à ce jour. Le premier, en septembre 2020, n’a pas atteint l’espace après que la fusée Astra ait subi un problème d’orientation au début du vol.

Trois mois plus tard, la fusée 3.2 d’Astra est arrivée dans l’espace mais a manqué de carburant avant d’atteindre la vitesse orbitale. Le succès total de cette nouvelle mission constituerait donc un jalon majeur pour l’entreprise.

Astra atteindra rapidement des jalons supplémentaires si tout se déroule comme prévu. L’entreprise prévoit de conquérir une grande part du marché des lanceurs de petits satellites avec ses fusées produites en série, économiques et en constante évolution.

<async script src= » https://platform.twitter.com/widgets.js »